Description du projet

Définition : un musée autrement

L’association dont le but est de créer un Musée-Homme animé, un espace de transmission à l’image de Claude Nougaro tourné vers la création, le partage des savoirs, des compétences et des émotions, proposera différents espaces consacrés à la présentation au public des patrimoines matériels et immatériels liés à l’œuvre et à la vie de Claude Nougaro.

La Maison Nougaro est une promesse d’ouverture à la diversité des cultures et des langages, elle ne sera pas un lieu célébrant un temps révolu mais souhaite adopter l’état d’esprit de Claude Nougaro lui même, qui disait avoir le sentiment de fabriquer du présent.

 

Calendrier : un projet à étapes

Le lieu définitif conçu en partenariat avec l’École d’Architecture de Toulouse, la Toulouse Business School, l’Université Toulouse Capitole doit voir le jour grâce à l’investissement financier de la Ville de Toulouse, de la Région Occitanie, et du Conseil Départemental de Haute-Garonne. (voir plaquette et dossier du lieu définitif)

La Maison Nougaro est une histoire au long cours parsemée de multiples péripéties.

Dans un premier temps et après 9 ans de divers contacts avec les collectivités territoriales l’association « Maison Nougaro – fabrique du présent » souhaite, sur ses fonds propres et avec l’appui des adhésions de membres, des dons, et d’éventuels partenariats privés, créer du mouvement. Elle envisage donc dès 2018 d’ouvrir une partie de la péniche « Sanctanox » au public pour présenter son projet et un échantillonnage des activités qui se trouveront dans la future Maison Nougaro.

Ce projet de préfiguration, moins coûteux, n’utilisera que la surface actuelle de la péniche, sans travaux d’extension, mais affichera néanmoins l’esprit et la philosophie du projet final. (voir plaquette de préfiguration de la Maison Nougaro)

 

Image de Daniel Jan

 

En 2018 nous découvrirons la première version de la Maison Nougaro dans laquelle on trouvera :

 

Accueil et consultations :

L’entrée est libre. Dès l’accueil nous trouvons des trésors de Claude Nougaro ; manuscrits, dessins, notes en fac-similés, des livres et objets, nous pouvons consulter des documents sur l’association, les plans architecturaux de la future Maison Nougaro.

 

Expositions libres :

Les expositions sont libres également. Toute la péniche est « mise en scène » à partir de ses créations, de sa vie, de ses influences, de ses goûts : dessins, manuscrits, photographies, objets, sons, musiques, tableaux et mobilier : le piano Pleyel sur lequel on peut jouer, tables, chaises sur lesquelles on peut s’asseoir. Les thèmes des expositions sont directement inspirés et liés à Claude, comme l’enfance, le jazz, la création, l’eau, les mots…

 

Programmations :

Les programmations ont lieu dans la cale, où se trouve bien entendu, une scène. Certains soirs, nous partagerons des spectacles rares et éclectiques venant d’artistes aimant Claude Nougaro, qu’ils l’aient connu ou pas. Parfois, des invités surprises offriront leur présent à l’homme poète. Et puis d’autres soirs, dans le noir, des projections cinématographiques, ou de courts-métrages seront proposées à partir des pistes dont dispose la Maison Nougaro.

 

Terrasse extérieure :

Aux beaux jours la Maison Nougaro se déploie sur le quai, lieu privilégié sous les platanes centenaires.

 

Brasserie Barbarbare :

Au cœur de la cale, au milieu des expositions, le Barbarbare est une brasserie grâce à laquelle on se rencontre et partage des moments de vie. Dans la première étape de la Maison Nougaro certaines contraintes ont généré une union heureuse entre l’Ecole Hôtelière de Toulouse, des chefs étoilés et l’Etablissement et Service d’Aide par le Travail (Esat) de Nailloux, ce trio réinvente et réalise spécialement pour nous certains des plats préférés de Claude Nougaro.

 

Privé, public : ateliers, réunions, répétitions :

La péniche Sanctanox peut être privatisée les jours de fermeture pour des sessions de répétitions, accueillir des ateliers de dessin, sculpture, cerfs-volants, percussions pour les classes d’enfants, écriture et visites spéciales pour les clubs des anciens, tango, alphabétisation pour les associations. On peut aussi imaginer que les entreprises souhaitent y organiser leurs réunions ou un événement exceptionnel.

Les jours ouverts, après un dur labeur, les répétitions privées deviennent publiques et seront parfois programmées pour que les musiciens testent sans gravité des choses nouvelles. Il est aussi prévu d’accueillir des ateliers spéciaux comme par exemple l’atelier de désintoxication de la langue de bois ou des dégustations œnologiques et d’autres fois des conférences sur des sujets d’actualité ou pas, drôles et captivantes.